StarthilfePlus

Vous pouvez percevoir une aide financière complémentaire en fonction de votre statut de séjour ainsi qu'une aide à la réintégration par le logement, qui vous permet de bénéficier de prestations en nature.

En complément de REAG/GARP, vous pouvez obtenir une aide financière supplémentaire grâce au programme StarthilfePlus. Savoir si vous pouvez bénéficier de StarthilfePlus dépend de votre nationalité et de votre statut de résidence.Description de l'aideVotre bureau de conseil pour le retour peut déposer une demande de StarthilfePlus en même temps que la demande de REAG/GARP. S'appuyant sur le programme d'aide REAG/GARP, le programme fédéral StarthilfePlus propose l'aide financière suivante :Niveau 1: Vous recevez 1 200 € si vous demandez un retour volontaire avant la clôture de la procédure de demande d'asile. (Les enfants âgés de moins de 12 ans reçoivent 600 €.)Niveau 2: Vous recevez 800 € si votre demande d'asile a été rejetée et que vous prenez la décision de retourner volontairement dans votre pays d'origine pendant le délai de départ fixé. (Les enfants âgés de moins de 12 ans reçoivent 400 €.)Niveau S: Vous recevez 800 € si vous bénéficiez d'une protection en vertu du droit allemand et si vous retournez dans votre pays d'origine en bénéficiant de StarthilfePlus. (Les enfants âgés de moins de 12 ans reçoivent 400 €.) Le niveau S s'adresse à toutes les personnes qui peuvent bénéficier de l'aide REAG et qui bénéficient de l'aide du programme REAG/GARP, quelle que soit leur nationalité.Remarque: C'est l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) qui décide du niveau d'aide accordé aux demandeurs. L'OIM n'est pas impliquée dans ce processus de décision ni dans celui de votre procédure de demande d'asile. Elle ne peut en aucun cas influer sur votre statut de séjour.Niveau D (destiné aux ressortissants albanais et serbes (depuis le 01/01/2018): Si vous disposez d'une autorisation provisoire de séjour depuis au moins deux ans (Langzeitduldung - tolérance de séjour -) et que vous retournez dans votre pays d'origine à l'aide de StarthilfePlus, vous percevez une aide financière unique de 500 € ainsi qu'une aide à la réintégration sous forme de prestations en nature comme indiqué ci-dessous (en fonction de vos besoins) : • Les frais de logement, jusqu'à 2 000 € par famille et jusqu'à 1 000 € pour les personnes seules • Les frais médicaux, jusqu'à 3 000 € par famille et jusqu'à 1 500 € pour les personnes seulesRemarque: Les personnes qui ré-émigrent vers un autre pays d'accueil ne peuvent bénéficier d'une aide de niveau D.Date limite pour les demandes: Il n'est plus possible de demander une aide de niveau Ü (date limite : 31/12/2017).Aide familiale: Lorsque plus de quatre membres d'une même famille retournent dans leur pays à l'aide de StarthilfePlus, un supplément familial unique de 500 € leur est accordé.Le règlement de StarthilfePlus s'effectue en deux versements (sauf pour le niveau S). La première moitié vous est versée en même temps que l'aide REAG/GARP, au moment du départ, à l'aéroport. La deuxième moitié vous est versée de six à huit mois plus tard par l'intermédiaire de l'OIM dans votre pays d'origine. Les enfants âgés de moins de 12 ans reçoivent la moitié du montant de l'aide.

NOUVEAUTÉ : Aide à la réintégration par le logement : Entre le 15 septembre et le 31 décembre 2018, vous pouvez demander une aide à la réintégration complémentaire, qui offre des prestations en nature en matière de logement. Les personnes qui retournent volontairement dans leur pays peuvent par exemple bénéficier de contributions en nature pour payer leur loyer, financer des travaux de construction et de rénovation ou encore de l'équipement de base pour leur cuisine ou leur salle de bain. Ces contributions peuvent aller jusqu'à 3 000 € en fonction des besoins (et jusqu'à 1 000 € pour les personnes seules). Une fois de retour dans votre pays de destination, vous conviendrez des modalités précises de l'aide avec l'OIM sur place. Vous devez déposer votre demande d'aide à la réintégration dénommée « Dein Land. Deine Zukunft. Jetzt! » (Ton pays. Ton avenir. Maintenant !), en même temps que votre demande de StarthilfePlus. Cette demande doit parvenir à l'OIM au plus tard le 15 janvier 2019. Remarque : Les personnes bénéficiant déjà d'une aide de niveau S ou de niveau D du programme StarthilfePlus, celles qui ré-émigrent vers un autre pays d'accueil et celles qui retournent en Somalie ou dans les territoires palestiniens occupés ne peuvent pas bénéficier d'une aide à la réintégration.*

Groupes de personnes pouvant bénéficier de StarthilfePlus Si vous êtes ressortissant des pays suivants, vous pouvez percevoir une aide StarthilfePlus ainsi qu'une aide à la réintégration par le logement :Afghanistan, Égypte, Algérie, Arménie, Azerbaïdjan, Éthiopie, Bangladesh, Bénin, Burkina Faso, Chine, République démocratique du Congo, Côte d’Ivoire, Érythrée, Gambie, Géorgie*, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Inde, Irak, Iran, Cameroun, Kenya, Liban, Libye, Mali, Maroc, Mongolie, Niger, Nigeria, Pakistan, Territoires Palestiniens Occupés, Fédération de Russie, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Syrie, Sri Lanka, Tadjikistan, Togo, Turquie, Tunisie, Ukraine* et Vietnam.*Remarque : Les ressortissants arméniens, azerbaïdjanais, géorgiens, de Fédération de Russie, turcs et ukrainiens doivent avoir introduit leur demande d'asile avant le 01/12/2017 et être entrés sur le territoire allemand avant la date de libéralisation du régime des visas pour leur pays respectif (28/03/2017 pour la Géorgie, 11/06/2017 pour l'Ukraine).Condition requise: Vous devez signer une « déclaration de renonciation » (Verzichtserklärung), que vous pouvez obtenir auprès de l'Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF). Par cette déclaration, vous déclarez renoncer définitivement à votre demande d'asile, à votre statut de protection ainsi qu'à tout autre moyen de recours.

Téléchargements

Fiches d'informations BAMF

close