REAG/GARP

Le programme vous soutient dans l'organisation du voyage, prend en charge le paiement de votre billet d'avion ou de votre billet de bus et peut vous accorder une aide financière pour le voyage. En fonction de votre nationalité, vous pouvez prétendre à d'autres aides financières au démarrage.

Le programme REAG/GARP (Reintegration and Emigration Programme for Asylum-Seekers in Germany/Government Assisted Repatriation Programme) vous offre une aide financière et opérationnelle pour un retour volontaire dans votre pays d'origine ou pour émigrer vers un autre pays d'accueil. Ce programme est financé par le ministère fédéral de l'Intérieur (BMI), par les Länder ainsi que par le Fonds européen de l’asile, de la migration et de l’intégration (AMIF).Quels types d'aide existe-t-il?Plusieurs critères, comme votre nationalité, déterminent si vous pouvez bénéficier d'une aide financière et, si tel est le cas, de quel type d'aide vous pouvez bénéficier. Les types d'aide possibles sont les suivants:
  • frais de voyage (par ex. votre billet d'avion)
  • aide financière pour le voyage
  • aide financière au démarrage
Si vous venez d'un pays à partir duquel vous avez pu entrer en Allemagne sans visa, seuls les frais pour vos billets de voyage peuvent être pris en charge. Cela signifie que vous ne pouvez pas recevoir d'aide financière pour le voyage ou d'aide financière au démarrage. Ceci s'applique par exemple aux pays des Balkans occidentaux.Les programmes de retour volontaire s’adressent uniquement aux ressortissants de pays non membres de l'UE.Seuls les ressortissants d'un des pays suivants (liste GARP) peuvent recevoir une aide financière au démarrage. Le montant de l'aide financière au démarrage dépend du groupe auquel appartient votre pays d'origine.Groupe 1 : Afghanistan, Éthiopie, Érythrée, Gambie, Ghana, Irak, Iran, Nigeria, Pakistan.Groupe 2 : Égypte, Algérie, Arménie, Azerbaïdjan, Bangladesh, Bénin, Burkina Faso, Chine, République démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Géorgie, Guinée, Guinée-Bissau, Inde, Cameroun, Kenya, Liban, Libye, Mali, Maroc, Mongolie, Niger, Territoires palestiniens occupés, Fédération de Russie, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Sri Lanka, Soudan, Syrie, Tadjikistan, Togo, Tunisie, Turquie, Ukraine, Vietnam.Veuillez noter que vous n'avez pas de droit légal à l'aide au retour volontaire.Qui peut bénéficier de REAG/GARP? Si vous appartenez à l'une des catégories de personnes suivantes et que vous n'avez pas les moyens de financer vous-même votre retour volontaire, vous pouvez bénéficier de REAG/GARP:Demandeurs d'asile, personnes dont la demande d'asile a été rejetée, personnes en possession d'un permis de séjour (par ex. réfugiés reconnus), victimes de prostitution forcée ou victimes de la traite des êtres humains.Comment recevoir une aide REAG/GARP?Vous pouvez uniquement bénéficier de l’aide REAG/GARP en passant par un bureau de conseil pour le retour. Il y a des bureaux de conseil indépendants, comme ceux des associations caritatives, des ONG ou d'autres organisations, mais également des bureaux de conseil gouvernementaux, comme ceux des services sociaux ou des autorités compétentes en matière d'immigration. Cliquez ici pour trouver le bureau de conseil pour le retour le plus proche.De quels documents avez-vous besoin?Pour pouvoir retourner volontairement dans votre pays, vous avez besoin d'un passeport valide ou d'un document qui remplace le passeport ainsi que d'une attestation de passage de la frontière (en allemand (GÜB) « Grenzübertrittsbescheinung ») pour le pays de retour. Certains pays autorisent également une entrée sur leur territoire avec le laissez-passer européen. Le bureau de conseil peut vous aider à recevoir ces documents.

Téléchargements

close